Vous en avez assez, vous aussi, d’entendre les médias décrire jour après jour la morosité ambiante due à la crise ? Des articles publiés récemment dans la presse écrite rapportent que les entreprises font état d’un nombre croissant de salariés placés en congé de maladie. Pour certains médecins, « le stress de la récession » serait à l’origine de cette situation.

Certains travailleurs et certaines organisations seraient plus enclins que d’autres au pessimisme. Or, lorsque ce pessimisme gagne le personnel, il a un impact sur la santé, entraînant une augmentation du taux d’absentéisme et une baisse du moral et de l’efficacité.

Le stress professionnel (ou « stress au travail ») est une blessure non physique qui peut mettre un(e) employé(e) en danger.

La législation en vigueur sur la santé, la sécurité et le bien-être au travail décrit l’obligation spécifique qui incombe aux employeurs de mener et gérer leurs activités de manière à éviter les « conduites ou comportements inadaptés » susceptibles d’avoir des répercussions sur la santé et la sécurité de leurs employés.

Des données de l’Agence Européenne pour la Santé et la Sécurité au travail relatives aux accidents et aux blessures montrent que les salariés de l’administration publique, de la santé et du secteur social sont, par comparaison avec d’autres secteurs, particulièrement exposés au risque de blessures causées par « le choc, la peur, la violence des autres » (entre 4 % et 7 % de l’ensemble des blessures signalées chaque année depuis 2004) et qu’ils font les frais d’incidents décrits comme « blessure par personne – violente » (entre 5 % et 7 % de l’ensemble des blessures signalées au cours de la même période) (source)

Les organisations/employeurs doivent gérer le stress de la même manière qu’ils gèrent les autres risques pour la santé et la sécurité de leurs collaborateurs. Il est souhaitable que les organisations incluent le stress dans le bilan lorsqu’elles procèdent à l’évaluation des risques, ce qui est une obligation légale. Les employeurs doivent également prendre en compte, dans l’évaluation des risques, les principes généraux de prévention. L’un de ces principes exige des employeurs qu’ils « adaptent le travail à l’individu, notamment en ce qui concerne le choix des systèmes de travail, en visant en particulier à alléger les travaux à caractère monotone et les travaux cadencés et à réduire l’effet de ces travaux sur la santé ».

 

Depuis 2007, un projet de développement d’un cadre européen pour la gestion des risques psychosociaux (RPS) a aussi été lancé.

Afin d’éviter le stress sur le lieu de travail, il est recommandé aux employeurs d’adopter une approche en 5 étapes, qui leur fournit à la fois un modèle et une opportunité pour améliorer la culture de la sécurité sur leur lieu de travail :

Étape 1 : Identifier les dangers
Étape 2 : Identifier les personnes qui pourraient être blessées et de quelle manière elles pourraient l’être
Étape 3 : Évaluer le risque
Étape 4 : Prendre des mesures et enregistrer les résultats
Étape 5 : Contrôler et faire le bilan

 

La santé de vos collaborateurs est primordiale.

Si l’on convient de plus en plus que la plupart des employés doivent, aujourd’hui, adopter une approche plus flexible du travail, cela ne doit cependant pas se faire au détriment de leur santé et de leur sécurité. Ainsi, que vous soyez en pleine restructuration pour assurer la survie future de votre société, que vous étoffiez progressivement votre offre de services ou encore que vous travailliez désormais à une plus vaste échelle, n’oubliez pas d’inclure le stress dans votre évaluation des risques afin d’assurer un niveau minimum de risque dans ce domaine au sein de votre entreprise.

Merci de votre attention !

Ressources pour vous :

OSHA Europe (Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail)

Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail)

DGT (Direction Générale du Travail)

 

Sources :

Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail RAPPORT DE L’OBSERVATOIRE EUROPÉEN DES RISQUES

 

Pour tout renseignement sur nos formations en e-learning, cliquez ici.

Pourquoi ne pas tester notre plate-forme de e-learning ?

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre groupe de diffusion pour recevoir les actualités et astuces en HSE !

Vous vous êtes enregistré avec succès

Pin It on Pinterest

Share This